.::Rap-Freestyle::.


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 m'en colice

Aller en bas 
AuteurMessage
Petit-Gelé
Mc monte en Label
Mc monte en Label


Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: m'en colice   Jeu 1 Oct - 3:37

&si jamais je te niaiserais comme quon me niaise<
Comment esce que tu te sentirais
Esce que tu penserais pas quon te niaiserait
Quand tout l'monde à l'entour a l'air dans la misère
Pis que toute jamais s'arrête on dirait que c l'bordel
Tes amis t'enmerdent, ta mère est la mienne
Ces chiennes sont toutes les mêmes
Mec tu comprenais pas que c'était vrai
Quand que je te les disait, sidérais
Tu crèverais rien que je te le dirais
Jty 1 malado mentalia
Qui dick et édikratifit chak shit et graffit
Le sens en zig zaguant, onyx ement et mentit
De rendre le tremblement de trébrandire
Se rendit sans conséquemment à être bandit
Je reviens sur ma ligne et t'oblige à te le redire
Je suis ce qui fut, tu dû lui mythe en admit
Futil, comme que il fît, tu comprends puisque tuiles
Et puis viennent évidemment les fusils
Pour toute ta putin de subtile puissance
Étends-y en d'dans d'lui
Et puis prends toi pour ce qui tu rêves de vivre
Reluit, enduits le de ce que tu dis
Ivre, tu avais pas plus que rien à dire
D'une livre à le revirer, dis-moi qui est-ce que tu essaies de diss?


Et c de cla quils veulent mangé de ce petit j'lé
Comme si javais besoin dhésiter pour sévir, avec avicidité
Personne ne me vut jamais y résister
Tu peux à peine me t'imaginer
Rééssaies rien que de le figurer
Tu auras de la misère à picer
L'art d'ar-ti-q-ler, et puis qui sait
Allaient chier ceux qui le méritaient
C'était la choses dés affaire, qui a vite érrédité
Irédicté!? Qui le savait
Puisque que ils le saisissaient
Je ne voyais pubien que lesbiennes qui se têtes
Entre-mêlaient, mélaminés
Methamphotanriquement
Crystalisés de peines quasiment<
Je r'viendrait et les ressaisirais dents de dents
Et s'y verraient, autrement
Reprenaient moi, le refesant
Recommenceront le lendemain

Jaurais voulu faire mon argent dla doe
Etre le plus arrogant et aller faire dodo
Faire tout ce qui dont-tout furent-tout ce que je dû de-tout
Par-tout où-tout serait-tout c'que j'voudrais le plu' gros
-tout- comme tout c'qui a pas de plu' gros
Personne ne fut c'que j'durais du plu' haut
Du plu' haut que duplu haut du plu' haut dupluhaut
Personne ne m'entendra jusquà temps que je r'vienne
''bitch passes moi sa chienne''
g le c'r vaux en fusion de cayaux
Sors les cailloux et lances hiboux
Les gros & labos en nabos de gruau
Mes oies, vautours sortent de haut
Tournent autour, de contour 2 se déroutent
Et ceci est tout ce que ils ont dans leur trou
Parce que ils savent tout, ils sont tout, tooouuut

Et qui m'écoutra pour sa?
Qui m'en voudra pour ce quoi
-qui, ferait cela pour ça?
Pour se mettre en transversable
Il se ressemble mais ne s'assemble pas
Alors de ressembles à anensemblance il s'y fira
Recommencera, tant et aussi longtemps quil le voudra
Qu' importe c'que toi jeune hobite n'en penses
Que t'habite ici en alaska ou où est ce que tu le penses
Je recommence tant et aussi long temps
Décoller de tout coller pour décoler
Je m'envole, retombes, je départ
De fonds, t'encomble, me sent fort
Et encore jusqu'à ma mort

J'pas un gangsteur
Juste un orto avec un gun sur son cra-ne
Le soir je gueule ''gne!''
Écrase butch de ci-ga-re, ciga-re
Comme une jeune ci-ga-le
Sur le bras jet 6 ci-ga-le
Des ci-gale comme ci-gales
Me voilà maintenant à 6 gale
Avec la galère pour 6 galliléens
Comme Jésus Christ l'a dit rien ne ressucite
Sauf ton intérêt envers ce que je dû
Pour te faire n'en revenir de ce qui me fit
Te durant en endurance, m'endureras tu?
À présent rien ne plie plu' dur'ment que je n'tue
Mais puisque je ne bute pas petit, me culbutteras tu?
Essayes rien qu'pour voir!
Awayes mon tabarnack de cyboire!
J'rééssaies pis je r'viens te r'voir
Te recalicer chack ti-pourboire t'as pou' moi
Moi, le roi des trois
Enmènes toyains et croyances
Je serai ton mitoyant, d'intreconvenances
Tu m'induiras-tu, tu penses
Mais tiens ça putain, crèves et r'commences

Ah non voilà que je reviole un bébé
Il est mort, en plus c'est un écureuil
Avec sa mère et la mienne
Que jai donner à ma blonde pour sa lune de miel
J'creuse mon cercueil et j'me laisse crever
Mon père qui s'y crossrait
On dirait que j'me crées vraiment
Plus que j'avance plus que j'tombe
Par en arrière j'fait un bond en l'air
Avant de revenir sur ma tête je r'viens de front
Fonce en l'air et défonce tout ce qui me plait
dE Front, proprement j'diraits
Ah oui j'oubliait j't'1 E.T. dans un OVNI qui vole d vaches à lait
Les viole devant moi qui pleurait
Ma seconde mentalité qui elle, riait
J'déraillerais pas, je r'venais sur track
Regardais autour de moi
Et remarky ke l'peop riait d'moi
Ce fut funny
Mais aujourd'hui j'en fume encore à la pipe
Depuis...
Je veux jamais rien dire, j'ai d'la misère à regarder quelqun
J'trouve ça véritablement hot, le monde qui rient
De moi et de tout c'que je suis, j'suis comme un brun
Utile, mais juste quand qu'on m'controle l'esprit
Plus rien n'est comme c'que c'était
Et y m'faudrait réssuciter si jamais j'voudrais me r'prendre
Mais putin il est trop tard!
Jai peur & froid inutilement
Chaud et mal-au-coeur sans savoir pourquoi
Mé doigts et mon manteau tremblent
Mais pas grave je fû meurtri--- jusquà ma mort!
Le gros fais pas comme moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
m'en colice
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.::Rap-Freestyle::. :: Mode freestyle :: Freestyle-
Sauter vers: